Représenter les langues d'un site web - commentaires 2008-09-11T06:44:44Z http://blog.valeryxavierlentz.eu/forum20 2008-09-11T06:44:44Z <p>En ce qui concerne le Taurillon, la situation diffère selon les versions : la version française et la version italienne sont bien publiées sous la responsabilité d'une section nationale, alors que la version anglaise et la version allemande ne le sont pas.</p> <p>Le lien avec les pays n'est donc pas évident.</p> <p>Par ailleurs cela revient à cautionner l'idée que l'on ne devrait parler que le français en France ou que l'italien en Italie ce qui est de facto presque le cas mais le presque est important pour les personnes dont la langue maternelle n'est pas le français ou l'italien. Un site franco-français ou local peut être aussi multilingue.</p> <p>Le nom de domaine fait effectivement référence à un pays. Il se trouve dans ces trois cas qu'il ressemble beaucoup au code ISO. La bonne solution, du point de vue des langues stricto sensu serait d'avoir des adresses de type fr.taurillon.org ou taurillon.org/fr/ (ce dernier sera possible dans la nouvelle version de SPIP).</p> <p>Les différents noms de domaines aident surtout à montrer que les rédactions étant différentes, il s'agit des facto de magazines distincts même si l'on se trouve dans le même site avec une navigation commune. Ils posent d'ailleurs problème techniquement par rapport à Google and co car on est incapable techniquement de limiter un domaine à une rubrique du site. Quand on suit un lien de traduction vers une autre langue, on garde le même domaine !</p> <p>Je viens de mettre en place à titre de test les pictos ISO pour la navigation entre les traductions d'un article sur taurillon.org. Les liens texte me semblaient invisibles. À voir si cette solution apporte satisfaction...</p> 2008-09-11T01:56:09Z http://blog.valeryxavierlentz.eu/representer-les-langues-d-un-site-web#comment18 2008-09-11T01:56:09Z <p>D'accord sur les inconvénients pays = langue, j'allais d'ailleurs moi-même pointer ce problème avant de voir que tu le soulevais dans la suite de l'article. En revanche, lorsque ces différentes langues sont déjà dans les faits représentées par des pays par ailleurs (en particulier les extensions de domaine), il me semble hypocrite de repousser cette option.</p> <p>Ainsi pour le Taurillon, qui a une adresse en .fr, une adresse en .de, une adresse en .it et aucune adresse en .be, .ch ou .at, je trouve que le drapeau français, allemand et italien seraient plus appropriés. D'autant plus qu'un drapeau est visuellement reconnaissable au premier coup d'œil et incarne le multilinguisme, alors que les code ISO (c'est quand même un code technique à la base !) exigent un déchiffrage et rendent les pages très ennuyeuses. C'est anti-ergonomique.</p> <p>Bref, laissons le code ISO aux geek et aux juristes, et parons-nous de la diversité des alphabets ou des couleurs des drapeaux :-)</p> 2008-09-03T09:06:34Z http://blog.valeryxavierlentz.eu/forum17 2008-09-03T09:06:34Z <p>Et encore les codes ISO impliquent déjà de connaître l'alphabet latin.</p> <p>Je ne vois pas bien l'intérêt d'associer le code au nom de la langue si il est écrit en toutes lettres.</p> 2008-08-30T14:52:50Z http://blog.valeryxavierlentz.eu/representer-les-langues-d-un-site-web#comment16 2008-08-30T14:52:50Z <p>Je préfère largement les codes ISO (associés au nom de la langue, dans la langue en question, comme sur wikipédia).</p> <p>Non, non et non à l'idée idiote : 1 pays = 1 langue</p>